Partager

InternApp, une application 100% pour les internes

Innovation

Réussir à s’orienter dans les dédales d’un nouvel hôpital, connaître les noms des médecins et des cadres de santé, savoir qui contacter en cas de besoin et être immédiatement opérationnel… c’est le lot quotidien des internes à leur arrivée dans un établissement de santé. Pour les aider, les Hôpitaux Confluence ont conçu InternApp, une application mobile qui leur est spécialement dédiée.

« Arriver dans un établissement de santé demande une immense capacité d’adaptation et nécessite d’assimiler une grande masse d’informations très rapidement. Les nouveaux internes se retrouvent directement dans le feu de l’action, face à des patients parfois en situation d’urgence vitale, et ils doivent réagir vite ! », explique Robin Gonalons, directeur des Affaires médicales et de la recherche au sein des Hôpitaux Confluence. Ces établissements regroupant le CHI de Créteil, dans le Val-de-Marne, et le CHI de Villeneuve-Saint-Georges, dans l’Essonne, réunissent plus de 4 500 professionnels, dont près de 800 médecins. En mai dernier, 150 internes les ont rejoints dans leurs 38 services.

 

Une appli conçue pour et avec le terrain

C’est pour répondre à cette situation et permettre aux internes, qui arrivent chaque année en mai et en novembre pour six mois, de s’intégrer facilement et efficacement que les équipes des Hôpitaux Confluence ont créé une application mobile spécialement pour eux. Celle-ci regroupe l’ensemble des informations essentielles pour bien démarrer et réussir leur semestre : plan d’accès, annuaire des services, calculateurs médicaux, etc. « Pour identifier les besoins opérationnels auxquels l’application devait répondre, nous avons réuni un comité de pilotage resserré, composé de médecins, de chefs de service et d’internes », ajoute Robin Gonalons. En six mois, ce nouvel outil a été développé et rendu opérationnel. « Nous avons lancé InternApp en mai 2021 à Créteil et en novembre 2021 à Villeneuve-Saint-Georges », poursuit-il.

 

Une appli évolutive

Aujourd’hui, l’application InternApp remplit ses objectifs et rencontre déjà un véritable succès. « Au total, nous comptabilisons plus de 650 téléchargements uniques, une quarantaine d’utilisateurs quotidiens et une durée d’engagement moyenne par utilisateur de 13 minutes », affirme Jean-Baptiste Boudin-Lestienne, directeur de la communication des Hôpitaux Confluence. « Nous avons développé une deuxième version qui apporte des améliorations notables. InternApp comprend désormais quatre échelles digitales de la douleur, deux en auto-évaluation et deux en hétéro-évaluation, respectivement pour les adultes et les enfants », ajoute-t-il. Ces échelles viennent compléter les outils déjà présents dans l’application comme les calculateurs de QT corrigé, de la clairance de la créatinine ou encore de la calcémie corrigée.

Last, but not least, cette application mobile a remporté le prix national « Attractivité médicale » dans la catégorie « Bonnes pratiques ». Décerné par la Fédération hospitalière de France (FHF), il a été remis aux équipes par le ministre des Solidarités et de la Santé d’alors, Olivier Véran, lors du salon Santexpo de novembre 2021.

Propos recueillis par Nadège Audegond

 

< Retour aux articles